La reine de la poisse !

Salut à tous !

Avez-vous remarqué comme parfois la poisse semble s’acharner contre vous ? Je pense que sur ce sujet là, Dark Gally sera bien d’accord avec moi. Et si vous avez des doutes, je ne peux que vous inciter à aller faire un tour sur sa Galère, histoire de voir ce dont je vous parle !

En ce qui me concerne, la poisse semble avoir fait de moi sa meilleure amie depuis la semaine dernière…

Je vous avais raconté mes histoires d’huiles, mais ce n’était que le début…. (je vous invite à relire l’histoire si vous avez oublié)

Jeudi dernier donc, je me fais renverser une bouteille d’huile pimentée sur la veste (parce que oui, il s’agissait d’huile pimentée pour pizza, ce que je n’avais pas identifié de prime abord!), ce qui a eu pour effet de me donner l’impression d’être une pizza géante toute la journée. Ce que je n’avais pas remarqué en outre, c’est que la tache d’huile ne s’était pas seulement arrêtée à la veste comme je l’avais pensé… J’en avais aussi sur mon tee-shirt et en dessous ! Mais comme celui-ci était noir, je ne m’en étais pas aperçue aussitôt…

Il devait d’ailleurs être écrit que jeudi ne serait pas ma journée !

Après avoir passé une très agréable soirée en compagnie d’amis (on remet ça quand d’ailleurs?), il a fallu rentrer chez soi, ce qui implique dans mon cas, au minimum de la marche et un trajet en RER. Parfois, je rajoute aussi un peu de métro. C’était d’ailleurs la configuration de ma soirée. Un peu de métro, puis un changement à faire pour prendre le RER, et enfin de la marche pour arriver jusqu’à la maison.

Les Franciliens le savent, un changement métro/métro, métro/RER ou RER/RER peut parfois impliquer une longue marche à travers les différentes galeries du gigantesque gruyère qu’est Paris. Et qui dit marche à pied, dit aussi blessures possibles ! On n’est jamais à l’abri d’un accident, que ce soit une collision avec une autre personne, une chute, ou tout autre incident bête qui arrive quand on ne regarde pas devant soit ou qu’on est pressé !

Vous me voyez venir ?

Et oui, je ne suis pas rentrée tout à fait en un seule morceau jeudi soir !

Au détour d’un couloir, mon pied a en effet trouver drôle de tester une rotation non prévue par les articulations et ma cheville s’est donc bien tordue. Vous allez me dire que j’ai l’habitude de me tordre les chevilles vu la hauteur des talons que je porte en permanence, mais là en l’occurrence celà faisait très longtemps que je ne m’étais pas faite aussi mal.

J’ai tellement bien fait les choses, que j’avais encore mal le lendemain matin, malgré une bonne nuit de sommeil !

Après tout, ce n’est pas si grave que ça. On était vendredi, et je pouvais reposer ma cheville tout le week-end…

Sauf que c’était sans l’organisationnite aigue dont je souffre et qui m’avait fait prévoir un week-end entier à Disneyland Paris, sans que je puisse annuler ou reporter ! J’avais en effet RDV avec des amis de l’Est de la France le samedi, amis que nous n’avions pas vus depuis près d’un an et qui avaient réservé leur week-end depuis plusieurs mois, et avec de la famille du Sud le dimanche, qui avaient eux aussi déjà acheté leurs entrées (et allez expliquer à une petite fille de 6 ans qu’elle ne peut plus aller à Disney parce que sa marraine a été trop maladroite!)

J’ai donc pris les choses en main, me suis fait des bons bandages avec ce qu’il fallait de gel, et ai essayé de ne pas trop me plaindre (ce qui n’est pas évident ! Grumpy, c’était moi !).

Résultat, aujourd’hui ma cheville va beaucoup mieux ! Elle est encore légèrement sensible, mais rien de bien dramatique !

En plus j’ai passé un super week-end, mais ce sera l’objet d’un autre blabla !

Donc je récapitule

  • une veste tachée (qui est au pressing depuis vendredi)
  • une cheville foutue pour un week-end où j’en avais besoin

C’est déjà bien non?

Mais ce n’est pas tout (il faut mériter le titre de l’article après tout…) !

Vendredi soir, j’ai donc une veste tachée à emmener en urgence au pressing pour la faire nettoyer. On se rend donc avec Supergeek dans un centre commercial pas très loin de chez nous, et nous décidons de faire quelques courses pour la semaine pendant que nous sommes là-bas, étant donné qu’on n’aura pas le temps de les faire ce week-end pour cause de parc d’attraction, que lundi soir nous sommes attendus à une soirée, et que mardi tout sera fermé !

Nous déambulons donc dans les rayonnages (enfin, moi je boite, lui il déambule !), remplissons le panier, et nous dirigeons vers les caisses.

Et là stupeur ! Il manquait un bruit habituel et redondant. Au lieu des incessants « Bip bip » des caisses, nous pouvions entendre… un silence bien inhabituel ! Une panne informatique nationale empêchait en effet le bon fonctionnement des caisses, condamnant les clients à attendre avec leurs paniers, et les caissières à subir les humeurs plus ou moins bien retenues de certains clients…

Finalement, la panne a été réparée, et nous avons pu payer nos achats, non sans avoir assisté à l’abandon de pauvres paniers pleins par des personnes pressées ou impatiente (et je ne vous parlerai pas de la mère de famille impatiente qui a enguelée sa fille de 4 ou 5 ans parce que la petite ne comprenait pas pourquoi elle ne pouvait pas repartir avec son jouet, de la gamine de 6/7 ans qui avait déjà des extensions de cheveux ou du gamin de 5 ans avec la bouleille de Jack Daniel’s dans les bras …. C’est fou ce qu’on voit aux caisses…).

Bon OK ce n’est pas dramatique, on a du perdre 30 minutes max. Mais j’avais mal à la cheville, et surtout j’avais prévu de me coucher tôt moi, en prévision du week-end. Il va sans dire que je n’ai pas réussi…

Heureusement, le week-end a été relativement calme, et seule la météo pourrait faire partie des côtés négatifs de ces deux jours (avec ma cheville douloureuse, mais qui allait de mieux en mieux chaque jour).

Par contre je ne peux pas en dire autant de mon repas de dimanche soir…

Histoire de prolonger la super journée que nous avions passée, nous avions décidé avec les personnes qui nous accompagnaient de prendre un repas rapide dans un resto américain reconnaissable pour son grand M jaune visible de très loin !

Je commande à une borne 2 sandwichs, une boisson et des frites.

Et je reçois

  • 1 sandwich que je n’avais pas demandé
  • 1 wrap avec de la salade plus que douteuse
  • aucune sauce pour mes frites
  • et une boisson qui n’était visiblement pas ce que j’avais demandé…

Là encore, rien de dramatique. Mais je vous assure qu’il n’y a rien de plus énervant quand on est crevé que d’avoir un repas qui ne correspond pas à ce qu’on demande !

Je croise à présent les doigts ! Jusqu’à présent, il ne m’est rien arrivé aujourd’hui ! Mais comme dirait l’autre, il reste encore pas mal de temps avant la fin de la journée…

Et vous, vous vous sentez en veine en ce moment?

Publicités
Catégories : Blablabla | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :