Les Vampires Argeneau, Tome 5 : Le temps d’une morsure

Règle n°1 : Ne jamais avoir de relation avec quelqu’un qui ne sera pas là pour vous quand le soleil se lèvera.

Mordue une fois, deux fois plus timide la sexy détective privée Jackie Morrisey ne veut plus y retourner. Vincent Argeneau est peut-être l’homme le plu Hot qu’elle a jamais rencontrée, mort ou vivant, mais elle est là pour empêcher un tueur de le transformer en poussière, pas pour se retrouver dans son lit avec lui.

Règle n°2 : Ne jamais embrasser un vampire … ça peut être une véritable épine dans le cou.

Okay, alors Vincent a 400 ans de pratique pour perfectionner sa technique des baisers, et il est plutôt tentant quand il se déplace torse nu. Il est aussi charmant et protecteur … Avons-nous mentionné qu’il savait embrasser ? Jackie doit rester sur ses gardes, ou elle devra se trouver une nouvelle règle : si tu dois tomber amoureuse d’un vampire, assure-toi que c’est une morsure à ne pas oublier !
(Source : booknode.com)

Ce tome 5 reprend un Argeneau rencontré dans le tome précédent : Vincent, le comédien de la famille !

Attention : Le texte suivant contient des éléments de scénario que vous n’avez peut-être pas envie de connaitre avant votre lecture !

Suite à des accidents dans les pièces produites par Vincent, accidents trop nombreux pour que ça ne soit que le hasard…, celui-ci décide de faire appel à un détective privé pour savoir qui a décidé de lui causer des problèmes. Jusque-là, tout va bien ! Sauf quand le détective s’avère être une jolie détective, humaine, au courrant de l’existence des vampires, mais pourtant pas si amicale que ça !

Comme dans le tome 3, Jackie (notre héroine) est accompagnée de son assistant, et c’est ensemble qu’ils vont s’incruster dans le quotidien de Vincent. On aurait certainement pensé que l’auteur se satisfairait de mettre une humaine sexy dans les jambes de notre vampire, mais ça ne devait pas lui suffire ! Rapidement, Marguerite, la tante de Vincent, et mère des précédents héros, vient mettre son grain de sel dans l’histoire !

J’ai beaucoup aimé ce tome, moins par le couple phare que par la présence de Marguerite qui est beaucoup plus développée ici que dans les tomes précédents où elle ne faisait finalement que passer… Là, non seulement elle est présente, mais aussi très active dans l’histoire. Et la fin me laisse présager qu’un tome lui sera peut-être bientôt consacré… ce qui me plairait beaucoup !

Mais revenons à nos amoureux, et notamment à Jackie ! Contrairement aux autres humains qui font la connaissance des Argeneau, Jackie sait dès le début à quoi s’en tenir sur cette famille. Son père avant elle était détective privé au service de tout ce petit monde, et a transmis ses connaissances à sa filles, en lui transmettant l’affaire.

Mais ce n’est pas la première fois que Jackie est confrontée à des immortels, et tel le chat qui s’y est déjà brûler, elle ne veut plus s’impliquer sentimentalement avec des non mortels… Sauf que Vincent a tout ce qu’il faut pour faire vaciller ses résolutions !

Encore une fois, on a un tome classique avec la rencontre d’un(e) mortel(le) avec un(e) immortel(le) de la famille Argeneau, chacun s’efforçant au début de refréner l’envie qui le/la pousse vers l’autre. Pourtant, dans ce tome, l’enquête est bien plus présente que dans les tomes précédents, apportant un peu de fraicheur à la série !

Publicités
Catégories : Les Vampires Argeneau | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :