Smoking & layette

Bernadette Hogan est un vrai garçon manqué. Garde du corps pour le compte de Jeremy Bridges, un millionnaire aux innombrables conquêtes, elle sait ce qu’elle veut, et surtout ce qu’elle ne veut pas. Jusqu’à une expérience torride avec Jeremy, dont Bernie sort furieuse, bouleversée… et enceinte. La jeune femme décide très vite qu’elle ne laissera pas passer cette chance d’être mère, mais elle n’est pas au bout de ses surprises. En effet, Jeremy semble décidé à assumer sa paternité. Cet individu, en apparence si superficiel, est-il capable de devenir le père dont Bernie rêve pour ses enfants ?
(Source : http://www.amazon.com

Je l’avoue, je n’avais pas du tout prévu d’acheter ce livre. Contrairement à certaines de mes connaissances, rien ne m’attirait dans ce livre, que ce soit la couverture, le titre, le scénario et surtout pas le prénom de l’héroïne…

Puis j’ai lu l’avis d’Artemissia qui était plus qu’enthousiaste sur sa lecture. Étant donné qu’elle m’avait déjà conseillée d’autres bonnes lectures, je me suis décidée à lui faire confiance cette fois encore. J’ai donc acheté le livre samedi après midi et l’ai commencé hier matin.

Et là, j’ai eu une très bonne surprise. La lecture est fluide, très agréable. Et les personnages sont juste savoureux.

Je pense que ça n’étonnera personne de savoir que j’ai adoré Bernie. Elle a tout des héroïnes modernes que j’apprécie : elle est forte, ne se laisse pas marcher sur les pieds, et surtout elle est plus que têtue.
Quant au couple qu’elle forme avec Jeremy, il tient plus du jeu de la guerre que de celui de l’amour !

Nos deux protagonistes sont en effet incapables de rester ensemble plus de 3 secondes sans se disputer. Et les dialogues sont pleins d’humour, de piques et de bons mots.

Ce livre est donc une très bonne romance que je ne peux que vous conseiller. Allez-y les yeux fermés, vous ne le regretterez pas !

Publicités
Catégories : Romance contemporaine | Étiquettes : , , , , | 7 Commentaires

Navigation des articles

7 réflexions sur “Smoking & layette

  1. Ahahahah… J’avoue que « Bernadette »… ça fait un peu le prénom de ta grand-mère qui n’a pas eu de bol le jour de la loterie des prénoms.

    Passé ce très « lourd » handicape on ne peut qu’adorer Bernie et Jeremy ! Je suis contente que cette romance t’ai plu !

  2. Crapou

    Ma grand-mère s’appelait Bernadette… ^^
    Sinon Alex, t’as lu « Cocaïne et tête de veau » ?

    • J’avoue qu’il est bien perturbant d’avoir une héroïne contemporaine de ce nom là… En plus son surnom « Bernie » me fait plus penser à un nom d’homme que de femme…

      Sinon, non je ne connais pas « Cocaïne et tête de veau ». Ca parle de quoi ? La seule Cocaïne que je connaisse est le chien de mes parents qui est plus une tête de mule que de veau ^^

  3. marie

    ça donne vraiment envie de le lire 🙂

  4. Pingback: Google-moi (2) « Petit Blabla entre nous

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :