Rebecca Kean, Tome 1 : Traquée

Nouvelle-Angleterre, Burlington… Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des Etats-Unis, bref, un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu’il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs que nulle part ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n’est pas le genre de renseignements fournis par l’office de tourisme. Maudit soit-il…
(Source : http://www.amazon.fr)

Après avoir lu le tome 3, j’ai eu envie de relire les deux premiers tomes afin de me remettre certaines choses en mémoire. Et grand bien m’en a fait, puisque je me suis rendue compte que j’avais oublié pas mal de chose.

Ce premier tome est censé planter le décor et pourtant il commence très fort. On est très rapidement entraîné dans l’action !
Rebecca est une sorcière de guerre qui se cache au milieu des humains. Fuyant son clan qui l’a condamnée à mort, elle essaie de mener une vie tranquille. Mais c’est sans compter sur Raphaël qui décide de l’entraîner malgrè elle dans une sombre histoire de disparition de personnes… Sorcière, muteurs, garous, démons… tous les clans sont concernés, et seule Rebecca semble avoir la neutralité nécessaire pour mener cette enquête.

Au fil des pages, on découvre de nombreux personnages :
– Leonora, sa fille moitié sorcière, moitié vampire
– Beth, sa meilleure amie, louve-garou et baby-sitter à ses heures
– Raphaël, vampire vieux comme le monde et on ne peut plus sexy
– Gordon, alpha de la meute locale
– Mauranne, potionneuse en chef
– Marc, demi-démon agaçant mais séduisant
– et bien d’autres encore …
Bref il y a énormément de personnages, mais je ne me suis jamais sentie perdue. Cassandra O’donnell a sut nous les présenter avec brio, si bien qu’on n’oublie pas qui est qui…

J’ai adoré le personnage de Rebecca : elle est froide, n’hésite pas à prendre les mesures qui s’impose, et ne s’encombre pas de bon sentiments. Et pourtant, on s’attache très facilement à cette jeune femme dont l’enfance a été une horreur (perso je ne voudrais pas être élevée par son clan !), mais qui fait face avec toutes les armes dont elle dispose et qui protège sa fille avant tout. D’ailleurs les autres protagonistes ne s’y trompent pas, et tous se retrouvent auprès d’elle, sans trop y réfléchir…

L’histoire quant à elle est menée tambour battant ! Rebecca n’a pas de répit et les évènement s’enchaînent les uns après les autres.

Au final, un grand bravo à l’auteur qui a su créer un monde très riche qu’on ne demande qu’à connaitre mieux ! Je ne peux que vous recommander cette série !!!

Publicités
Catégories : Rebecca Kean | Étiquettes : , , , , , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Rebecca Kean, Tome 1 : Traquée

  1. Pingback: Google-moi (2) « Petit Blabla entre nous

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :