Cupcake club, Tome 2 : Petites douceurs

Après des années de vie citadine à Chicago, Riley Brown s’établit sur l’île paisible de Sugarberry, dans le sud des États-Unis. Une nouvelle carrière, des amis fantastiques… Il ne lui manque qu’une chose : un homme digne de ce nom. 
Mais alors qu’elle redécore une maison, elle tombe sous le charme du délicieux Quinn Brannigan, bel écrivain aux yeux bleus, aussi appétissant qu’une tarte aux noix de pécan. Le coeur de Riley s’emballe, et ni la crème au moka ni la mousse de citron ne sauront l’apaiser…
(Source : http://www.amazon.fr)

J’avais beaucoup apprécié le premier tome. Certes le scénario était complètement télégraphié, mais on ne pouvait que s’attendrir devant Baxter et Lani.

Après avoir lu l’avis d’Artemissia, j’ai décidé de tenter le tome 2 qui patientait tranquillement dans ma Pile à Lire, espérant que je pourrais le finir aussi. Et là encore, la magie des cupcakes a opéré !

On découvre au cours de ce tome Riley, nouvelle venue à la fin du tome 1 qui s’est retrouvée à faire partie du Cupcake club un peu par hasard.
Le tome 2 débute un an plus tard, lorsque Quinn Brannigan, écrivain talentueux, débarque à Sugarberry pour louer une maison et finir son livre. Coup de chance pour nos deux héros, c’est Riley qui a été chargée de la décorer.

Une fois de plus, l’histoire entre Riley et Quinn est très touchante. Il faut attendre près de 250 pages pour qu’il se passe enfin quelque chose entre nos deux héros, mais ça ne m’a pas gêné le moins du monde. Riley a été sévèrement meurtrie d’une précédente relation, et s’est construit une carapace bien épaisse. Il faudra toute la patience des membres du cupcakes club et toute la compréhension de Quinn pour fissurer cette carapace petit à petit.

Oui, l’histoire est mièvre. Non, ce n’est pas le livre de l’année. Non, le scénario n’est pas super méga génial et on n’avait jamais vu ça.
Et pourtant, l’histoire est vraiment touchante, et j’ai passé un très très bon moment à lire cette romance. C’est doux, c’est tendre,… Bref c’est ce dont on a toutes envies d’un certain côté.

En plus j’avoue avoir eu un gros coup de coeur pour Brutus, qui semble avoir compris dès le début ce que Quinn allait apporter à Riley. Je l’ai trouvé génial, même si ses interventions n’étaient pas les plus subtils.

Je vous conseille donc ce tome qui porte bien son nom si vous cherchez une petite romance légère et facile à lire.
Maintenant, j’attends le tome suivant avec impatience !

Publicités
Catégories : Cupcake club | Étiquettes : , , , | 2 Commentaires

Navigation des articles

2 réflexions sur “Cupcake club, Tome 2 : Petites douceurs

  1. J’avoue que l’histoire sans Brutus, ça n’aurait pas été pareil !! J’ai vraiment apprécié ce second tome et pareil que toi, j’attends la suite maintenant !!

    • J’ai vraiment craqué sur Brutus. De toute façon, sans lui, je ne suis pas sûre qu’il y aurait eu un couple…
      J’ai adoré le petit passage de son point de vue vers la fin du livre. C’était super touchant !

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :