Il était une fois, Tome 1 : Au douzième coup de minuit

il était une fois 1

Réduite au rang de servante depuis la mort de son père, Kate vit sous le joug de sa belle-mère Mariana. L’odieuse femme va bientôt marier sa fille, Victoria, à un éminent parti, mais avant tout, la future épouse doit être présentée au prince Gabriel. Par un coup du sort, Victoria ne peut se rendre au château. C’est donc Kate qui est envoyée à sa place, déguisée en fiancée. Kate va rencontrer Gabriel, un prince aussi charmant qu’arrogant. Un prince pour qui son coeur vacille, mais que le destin s’acharne à lui dérober. Et si un baiser avait le pouvoir de tout changer ? Et si les contes de fées existaient ?
(Source : http://www.amazon.fr)

Voilà encore une découverte que je dois à Artemissia… Décidément, avec elle, je n’ai que des belles découvertes !

Eloisa James nous replonge dans les comtes de fées à sa façon, et ceux qui me connaissent savent que ces histoires (qu’il s’agissent des originales ou des adaptations Disney d’ailleurs) ne sont pas pour me déplaire !

C’est donc avec joie que je me suis plongée dans le monde de Cendrillon… euh je veux dire de Kate Daltry.

Comme sa célèbre « homonyme », Kate a perdu sa mère très jeune et son père s’est remarié à une femme qui a déjà une fille. Loin de faire de Kate sa deuxième fille, elle va tout faire pour l’isoler du monde. Kate n’est pas obligée par sa belle-mère de devenir une servante, mais plutôt par les faits. Sa belle-mère ne passant son temps qu’à s’occuper de sa garde-robe et de sa fille, il faut bien que quelqu’un s’occupe du domaine et des gens qu’il abrite. C’est donc à Kate qu’échoit ce rôle.

J’ai trouvé la marâtre assez fade finalement, mais comme l’histoire l’oublie vite fait, ce n’est pas très grave. Quant à Victoria, la demi-soeur, je l’ai trouvé touchante. Loin d’être la peste à laquelle je m’attendais de par son rôle dans le conte, la jeune femme est en fait une naïve idiote qui ne voit pas les manipulations de sa mère.

Devant se marier à tout pris à l’homme auquel elle est fiancée (et qu’elle aime !), elle doit obtenir l’approbation de l’oncle dudit fiancé, prince et à peine plus agé que son neveu ! La demoiselle étant « défigurée » suite à la morsure d’un de ses chiens, elle demande donc à Kate de bien vouloir prendre sa place au bras de son fiancé pour rencontrer le tonton qui est dans l’attente de l’arrivée imminente de sa future fiancée …

Les personnages se mettent donc en place. On a Cendrillon-Kate qui rencontre son Prince Charmant-Gabriel et qui est accompagnée de ses souris-chiens. Et comme dans tout conte de fée il faut une marraine, c’est tout naturellement que Kate rencontrera la sienne … Et quelle marraine ! Dès la première rencontre, on voit que celle-ci est très éloignée des conventions de l’Angleterre d’antan !

Au final, ce livre nous entraîne dans une romance très plaisante, qui même si elle reprend les plus grosses ficelles du conte sait suffisamment s’en éloigner pour qu’on ait encore la sensation d’une nouvelle histoire. Les personnages secondaires sont haut en couleur, les personnages principaux attachants et l’histoire entraînante !

Et même si une fois de plus j’ai trouvé la fin un peu courte, ce premier tome n’en reste pas moins une très bonne relecture du conte de la jeune femme au soulier de verre !

4 coeurs

Publicités
Catégories : Il était une fois | Étiquettes : , , , | 7 Commentaires

Navigation des articles

7 réflexions sur “Il était une fois, Tome 1 : Au douzième coup de minuit

  1. Si tu as aimé ce premier tome, tu vas adorer le second qui est encore meilleur ! 😀

  2. Super lecture ce premier tome, j’ai été séduite pas les 2 personnages, leurs moments à deux étaient magiques ! Me reste plus qu’à lire le tome 2 !

    • Ce que j’ai aimé pour ma part, c’était l’adaptation du conte sans rester coller à l’histoire originale… La marraine m’a fait mourir de rire, de même que le majordome ^^

  3. Oh la la à voir ton commentaire le tome 2 doit être plus séduisant !

    • Le tome 2 est vraiment excellent ! Franchement, n’hésite pas à foncer si tu aimes les romances historiques !

  4. Pingback: Le livre de février 2013 | Petit Blabla entre nous

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :