Belladone, Tome 2 : Soif de sang

belladone2

Jillian Conrad va mourir. Si elle ne succombe pas à la Belladone – ce poison qui la rend irrésistible et mortelle pour les suceurs de sang –, ce sont des vampires fous en quête d’ultime immortalité qui auront sa peau. Depuis qu’elle est devenue le dernier rempart entre eux et la fille du défunt roi Matthias, elle n’a plus nulle part où se cacher. Pas même dans les bras de Declan, son amant dhampire, qui, privé de toutes ses émotions à cause d’un puissant sérum, n’est plus que l’ombre de lui-même…
(Source : http://www.amazon.fr)

Voilà un titre pour lequel je suis assez réservée. J’avais apprécié le premier tome, me disant que l’univers était intéressant et pouvait amener quelque chose de nouveau dans l’univers de la bit-lit.

On retrouve Jill et Declan quelques jours après les évènements du premier tome. La jeune femme est toujours sous l’emprise de la Belladone qui la tue peu à peu, pendant que Declan a à nouveau perdu tous ses sentiments. Bref, on connait mieux comme situation de départ.

J’ai trouvé le début très lent, poussif, et il m’a vraiment fallu tout mon courage ainsi que les encouragements d’une copine de lecture pour aller plus loin. Je crois que sinon, je n’aurais pas poursuivi ma lecture.

Puis les évènements s’enchainent, il y a peu de répit pour nos héros … Et pourtant, je n’ai pas été plus emballée que ça.

A aucun moment, je n’ai apprécié les scènes entre nos deux héros. Lui j’avais envie de le secouer comme un palmier, elle envie de la baffer pour voir si il sortira d’elle autre chose que de l’auto-apitoiement.
Mais dans tout ça, il y a deux personnages secondaires que j’ai vraiment aimé : Matthias et Noah.

La bonne nouvelle : Michelle Rowen semble ne pas vouloir continuer cette série qui se finit somme toute assez en queue de poisson. Cela dit, si jamais elle décidait de nous faire un tome 100 % Matthias, je prends tout de suite.

Pour ceux qui hésitent à commencer la série (qui ne fait finalement que deux tomes), je n’irais pas jusqu’à la conseiller. Il y avait du potentiel, mais ça n’a pas été exploité du mieux possible. Bref, une belle couverture ne fait pas un bon livre …. Mais ça fait bien dans la bibliothèque !

1 coeur

Publicités
Catégories : Belladone | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :