Il était une fois, Tome 3 : La princesse au petit pois

il-etait-une-fois,-tome-3

Par une nuit d’orage, Olivia Lytton frappe à la porte du duc de Sconce après que sa calèche a versé dans le fossé. Sublime apparition : ses longs cheveux dénoués ruissellent, sa robe trempée souligne des courbes somptueuses. Ebloui, Quin ne peut s’empêcher de lui voler un baiser. Lui le mathématicien de génie imperméable aux émotions s’embrase soudain pour cette femme au franc-parler déconcertant et au langage fleuri. Aurait-il enfin trouvé la femme de sa vie ? Mais n’est-il pas déjà fiancé ? A la soeur d’Olivia, très précisément ?
(Source : www.amazon.fr)

Voilà un livre que j’attendais avec impatience. Après Cendrillon et La Belle et la Bête, Eloisa James revisite le classique de la Princesse et du petit pois. Je ne vais pas vous mentir, ce n’est pas un des contes que je connais le mieux, mais cela ne gêne en rien notre lecture.

Dans ce livre, nous faisons connaissance avec Olivia, jeune femme à la langue bien pendue et pas très amie avec les bonnes manières de la société anglaise. Depuis sa naissance, en tant qu’ainée de la famille Lytton, elle sait qu’elle épousera XXX et deviendra duchesse, faisant ainsi le bonheur de ses parents qui ne vivent que pour ça. Mais ils ont une deuxième fille que leurs finances ne permettent pas de doter aisémment. Aussi quand la duchesse de Sconce invite Georgianna afin de lui « faire passer une audition » pour devenir la future épouse de son fils, les deux soeurs partent séance tenante.

Et là, on se trouve confronté à de nombreuses situations où la langue bien pendue d’Olivia la dessert plus qu’autre chose auprès de la Duchesse. Par contre sa soeur semble être du bois dont on fait les grandes duchesses. Georgiana sait bien se tenir, a de la conversation, de la compassion pour les petite gens … Bref, elle semble bien partie pour devenir la futur duchesse.

Tout irait pour le mieux si Cupidon ne s’en mélait pas …

Je pourrais en parler sur des lignes et des lignes, mais je finirai par vous raconter le livre dans sa totalité, ce qui risquerait de vous gacher un peu la lecture. Je vais donc m’arrêter là sur l’histoire.

Une fois de plus, le scénario est cousu de fil blanc. Il suffit de lire le résumé ci-dessus pour savoir comment ça va se finir. Et pourtant, ce troisième tome se dévore une fois de plus très vite. Les pages se tournent, et Olivia sait nous faire rire avec son mépris des bonnes manières. On se prend d’affection pour tous ses personnages, et on finit par se demander où se trouve le petit pois ?

La narration quant à elle, change un peu par rapport aux deux précédents tomes. On n’est plus vraiment dansune narration classique qui se contente de raconter. Ici le narrateur nous prend un peu à partie, nous pose des questions, et s’adresse directement au lecteur. C’est étrange à la première page, mais ça donne un je-ne-sais-pas-quoi de plus au livre.

Au final, ce troisième tome tient ses promesses : une lecture agréable, qui ne révolutionne pas le style de la romance contemporaine, mais dépoussière un classique qu’on oublie trop facilement. Vivement le quatrième tome !

4 coeurs

Publicités
Catégories : Il était une fois | Étiquettes : , , , | 2 Commentaires

Navigation des articles

2 réflexions sur “Il était une fois, Tome 3 : La princesse au petit pois

  1. Vu comme j’ai adoré mes 2 premiers tomes, je p ense que je vais adorer celui la aussi 🙂

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :