Hunger Games : L’embrasement

The-Hunger-Games-Catching-Fire-Lembrasement-Affiche-Finale-France

Katniss Everdeen est rentrée chez elle saine et sauve après avoir remporté la 74e édition des Hunger Games avec son partenaire Peeta Mellark.
Puisqu’ils ont gagné, ils sont obligés de laisser une fois de plus leur famille et leurs amis pour partir faire la Tournée de la victoire dans tous les districts. Au fil de son voyage, Katniss sent que la révolte gronde, mais le Capitole exerce toujours un contrôle absolu sur les districts tandis que le Président Snow prépare la 75e édition des Hunger Games, les Jeux de l’Expiation – une compétition qui pourrait changer Panem à jamais…
(Source : http://www.allocine.fr)

S’il y a un film que je n’avais pas envie de manquer cet automne, c’était bien le deuxième volet des aventures de Katniss (pour rappel, vous trouverez mon avis sur le premier volet ici), d’abord parce qu’ayant vu le premier, j’avais envie de connaitre la suite, et surtout parce qu’autour de moi je n’entendais que le plus grand bien de cette adaptation. J’avais donc envie de me faire ma propre idée sur le film.

En relisant ma critique précédente, j’avoue que je me trouve un peu dure. Le souvenir que j’ai du premier film n’est pas si mauvais que ça. Après, j’admets que ce souvenir est assez vague, vu que j’ai vu le film il y a plus d’un an et demi et surtout je n’ai (toujours) pas lu les livres (j’attends la sortie en poche pour ça).

Mais revenons à ce deuxième film que je suis allée voir samedi dernier.

Si j’ai bien compris, on retrouve Katniss et Peeta quelques mois après leur victoire lors de la tournée des vainqueurs qui les fait passer dans tous les districts avant de finir au Capitole. Une chose est sûre dès le début : le Président Snow veut se débarasser de Katniss, symbole malgré elle de la rébellion qui gronde, engendrée par l’espoir qu’elle a donné en défiant le Capitole (on se rappelle qu’il ne peut y avoir qu’un vainqueur à chaque Hunger Games, et qu’elle avait fait en sorte de sauver sa vie et celle de Peeta).

Bref Katniss est la cible à descendre, quelque soit le moyen ! Elle va donc se retrouver la malheureuse marionnette d’un système qui cherche à la faire plier.

Le film s’articule clairement en deux parties. La partie avant les jeux, et les jeux en eux-même. Que dire sans risquer de trop en raconter ?
Que ce n’est peut-être pas le meilleur type de film pour moi et que j’ai sursauter plus d’une fois. Sans compter la main de Supergeek que j’ai du broyer un bon moment, en anticipation de ce qui pourrait arriver.

Au final, je suis sortie de la séance plutôt satisfaite, mais sans avoir l’impression que ce film avait changé ma vie.

Quoiqu’il en soit, je ne désespère pas finir par lire un jour ces livres, et j’attends finalement le prochain film avec un peu d’impatience.

Ma note : 14/20

3 coeurs

Publicités
Catégories : Sur nos écrans | Étiquettes : , , , | 4 Commentaires

Navigation des articles

4 réflexions sur “Hunger Games : L’embrasement

  1. J’ai très envie de le voir 🙂

  2. milyblack

    coucou !
    Que ça fait plaisir de te revoir là !
    Quant à ce film… j’ai bien aimé mais (ayant lu les livres) j’ai déploré quelques absences. Après le principal est passé, c’est le plus important !

    • Oui je suis de retour (au moins pendant ma période d’intercontrat ….)

      Je n’ai pas encore lu les livres … Faudrait vraiment que je m’y mette :p

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :