Il était une fois, Tome 4 : Une si vilaine duchesse

il-etait-une-fois,-tome-4---une-si-vilaine-duchesse-343841-250-400

Après une demande romantique, Theodora Saxby, une duchesse laide que personne ne voulait épouser jusque là, se laisse convaincre par son ami d’enfance James Ryburn.
Mais le mariage vole rapidement en éclat quand Theodora s’aperçoit que la seule chose qui intéresse James est sa dot.
(Source : http://www.livraddict.com)

Voilà un livre que j’ai beaucoup attendu. Après avoir revisité l’histoire de Cendrillon, celle de La Belle et la Bête et celle de La princesse au petit pois, Eloisa James s’attaque au conte du Vilain petit canard.

Cette histoire s’articule en deux parties, un avant et un après. Et tout comme le livre, mon appréciation est en deux teintes.

J’ai beaucoup aimé le « Avant », où on rencontre une Theodora/Theo/Daisy très jeune et pleine de projets pour son futur. Bien décidée à imposer sa patte en terme de vêtements, la jeune femme a déjà prévu de nombreuses listes. Elle n’attend qu’une chose : que Lord Geoffrey la remarque !

Sauf que le père de James, qui est son tuteur depuis la mort de son père, a dilapidé sa dot et réussit à convaincre son fils, le meilleur ami de la jeune femme, de l’épouser afin de ne pas éclabousser leur nom du parfum du scandale.

On a donc une première partie bien sympathique, où les deux jeunes gens apprennent ce qu’est l’amour, prennent en main leur futur et ont chacun des caractères bien trempés. Bref c’est un régal !

Le « Après » est quant à lui plus terne. On se retrouve quelques années après que Theo ait appris la trahison de son mari et l’ait chassé de sa vie. Lui est devenu pirate, elle a remis le domaine sur une bonne voie jusqu’au moment où il fait un retour fracassant en Angleterre, prouvant à ses pairs qu’il n’est pas mort.

La deuxième partie est plus classique. Theo a perdu le caractère qui me plaisait tant dans la première partie, devenant une anglaise de romance classique, sans aucun intérêt. Quant à James on nous répète encore et toujours que c’est un pirate, comme si ce mot suffisait à lui donner de la profondeur ….

Soyons honnête, je me suis un peu ennuyée sur cette deuxième partie. Eloisa James nous a habitués à mieux.

Malgré tout, ce quatrième tome reste une lecture plaisante, mais un peu en dessous des trois premiers livres.

3 coeurs

Publicités
Catégories : Il était une fois | Étiquettes : , , , , | 4 Commentaires

Navigation des articles

4 réflexions sur “Il était une fois, Tome 4 : Une si vilaine duchesse

  1. Une saga que j’aimerais tenter =)

  2. milyblack

    Franchement vu ton article, il ne me tente vraiment pas… Mais bon, je le garde sous le coude 😉

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :