J’ai testé pour vous … Le Burger King de Saint-Lazare

Les amateurs de fast-food le savent, Burger King revient en France à pas de loup après une fermeture de tous ses restaurants il y a plusieurs années. Et l’un des grands événements de ce retour a été l’ouverture le 17 décembre dernier d’un Burger King dans la gare Saint-Lazare à Paris.

Quand on vit ou travaille à Paris, on n’a pas pu passer à côté de cette ouverture : c’était de partout (genre, il n’y avait pas d’événement plus important à ce moment là).
Par curiosité, Supergeek et moi sommes passés à Saint-Lazare deux jours après, et je peux vous assurer qu’il y avait une sacré queue pour y aller. Nous avions donc remis notre visite à janvier, pensant qu’il y aurait moins de monde. Et profitant de galères multiples sur le réseau ferré transilien (en vrac une grève impromptue du réseau de Saint-Lazare et un rail cassé sur notre ligne), nous y sommes allés hier.

La première chose à dire, c’est que manger un hamburger là-bas, ça se mérite ! Après 20-30 minutes à faire la queue devant le resto, en plein hall de gare ouvert (les voies sont juste à côté, du coup ça caille vraiment !), on continue à faire la queue à l’intérieur. Je vous passe les conversations super intéressantes de mes voisins de queue (notamment celui qui se vantait presque d’être à – 400 € sur ses deux comptes bancaires – moi à sa place, je ne me gargariserais pas d’une telle chose) et ma cheville qui me faisait mal.

Enfin, on arrive au guichet et passons commande après avoir longuement hésité. Surtout que moi et ma petite taille n’arrivions pas à voir les différents sandwichs proposés (avoir des cartes ou les menus à d’autres endroits seraient peut-être une bonne idée, surtout pour les gens qui veinnent la première fois et ne connaissent pas les burgers par coeur). Il faudra que Supergeek prenne une photo de l’écran sur son smartphone pour que je puisse faire mon choix (vives les smartphones qui font appareil photos, machine à café et GPS !).

Après à peine un mois d’ouverture, on s’attend à ce que les stocks soient au max, surtout à 20h. Pourtant, mon homme n’aura pas le droit à ses onions rings, faute de quantité suffisante. Il lui faudra donc se rabattre sur les frites….

Supergeek ayant décidé de m’inviter, je le laisse donc régler et pars rechercher une table. Evidemment rien à l’intérieur, il faut donc aller sur les tables à côté de la queue, dans le hall ouvert au vent.
Et là j’attends encore… Visiblement, ils avaient des problèmes de steacks …

Enfin, on aura nos sandwichs. Et tout ce que je peux vous dire, c’est que ça n’a rien de si extra-ordinaire que ça. Désolée pour tous les fans de la franchise, mais honnêtement, je ne vois pas ce que Burger King a de plus qu’un Mac Do ou qu’un Quick, outre l’attrait de la nouveauté.

Ma réflexion à la fin du repas aura été « tout ça…. pour ça ? » Le sandwich aura été mangé relativement rapidement, n’ayant pas envie de nous transformer en bonhomme de glace, après une attente de 40-45 minutes ….

Concernant le prix, je trouve que c’était plutôt cher. 9€50 pour un menu « hamburger + petite frite + boisson de 40 cl » c’est quand même beaucoup je trouve. Et en toute honnêteté, mon burger n’avait rien qui justifie un tel prix.

Bref, je reste un peu sur ma faim concernant ce fast-food … Mais finalement, n’est-ce pas un peu le principe de cette restauration ?

Publicités
Catégories : Blablabla | Étiquettes : , , | 6 Commentaires

Navigation des articles

6 réflexions sur “J’ai testé pour vous … Le Burger King de Saint-Lazare

  1. Key

    Je ne comprends pas comment les gens (hashtag #lesgens) peuvent faire 30 minutes de queue dans une gare et râler parce qu’ils font 5 minutes de queue pour prendre un billet. BREF !

    Sinon si tu es intéressée par de bonnes adresses de burgers pour les mêmes tarifs, je suggère Bioburger dans le passage Choiseul (entre Pyramides et Opéra, en plein quartier japonais) ou encore Wagyu Burger (avec du wagyu -la viande de boeufs de Kobé-) avenue de la Motte-Picquet, que j’ai personnellement testées et que je recommande !

    • Je suis assez d’accord avec toi.
      Pour ma part quand je suis arrivée et que j’ai vu la queue j’étais prête à faire demi-tour. Mais mon homme était déjà dedans donc je l’y ai rejoint.
      Après il y a de grand moment dans les queues, comme celui de la femme qui traitait son correspondant téléphonique de mythomane, bien fort, histoire que tout le monde en profite !

      Merci pour les adresses de Burgers, je note 🙂

  2. nabalou

    Perso, j’ai laissé tomber pour ce fast food.
    Pitet que le jour où ils auront plus de restaurants je tenterais une approche mais à l’heure d’aujourd’hui, ce n’est pas d’actualité. Si en plus les files d’attente de désemplissent pas et que les niveaux de stocks ne sont toujours pas réglés après un mois de ruée folle… C’est un « no-way » pour moi.
    J’avais eu la possibilité d’aller dans un BK à Montréal et je n’avais pas été subjugué non plus alors que je m’attendais à un changement radical suite aux différents commentaires que j’avais pu entendre sur les burgers de BK.
    Concernant le prix des menus… J’avoue que même McDo, menu 280, grande frite, grande boisson 50cL on s’en sort pour 8,20€…
    Bref, je ne suis pas prêt à y mettre les pieds de sitôt.
    A pluche (de Bourriquet)

    • Toi aussi on t’avait vendu du rêve en te disant que BK c’était vraiment différents des autres ? J’avais déjà testé en Allemagne une ou deux fois, mais je n’en avais pas retiré un souvenir méga-génialissime. Bon j’ai tenté en France, mais je pense que ça ne vaut pas un bon burger pris dans un bon restau ….
      La prochaine fois, je le ferai moi-même le burger !
      A pluche aussi (Piou-Piou se porte bien au fait ?)

      • Key

        Le gros plus de BK, c’est quand même la personnalisation de son burger (sans oignon, avec 2 steak etc…)

        Et puis c’est quand même beaucoup moins dégueu que Kwick et MacDalle, pas de beaucoup, mais moins dégueu quand même.

  3. On m’avait dit qu’effectivement, juste après l’ouverture il y avait une queue de malade, je ne sais pas si ça s’est calmé depuis mais je suppose… Mais je te comprends, je pense que je me serais aussi dit « tout ça pour ça? » à la fin! 🙂

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :