Cheesecake maison

Au détour d’une conversation avec mon homme sur le dessert qu’on pouvait proposer à nos invités de la soirée ciné de février, il m’a posé la question suivante : « Tu as déjà essayé de faire un cheesecake ? » Il n’en fallait pas plus pour me lancer sur une nouvelle piste culinaire.

J’ai donc cherché plusieurs recettes qui ne me satisfaisaient pas complètement. J’ai donc fait un mix de plusieurs choses trouvées sur la toile !

/!\ WARNING : Cette recette ne s’adresse pas à quiconque voudrait faire un régime, bien au contraire !!!!

Je vous conseille aussi d’utiliser un moule à manqué en deux parties, avec le tour séparable du fond.

Ingrédients pour un cheesecake bien massif

Pour le fond

  • 250 g de spéculoos
  • 120 g de beurre

Pour la garniture

  • 900 g de philadelphia nature
  • 350 g de sucre en poudre
  • 50 g de maïzena
  • 2 oeufs
  • 175 ml de crème épaisse
  • 1 flacon d’arôme naturel de vanille liquide (20 ml)

1°) Préchauffez le four à 200 °C

2°) Préparez la base du cheesecake :

a – Dans un saladier, émiettez les spéculoos (fonctionne aussi en les passant grossièrement au mixeur)

b – Faites fondre le beurre dans une casserole

c – Mélangez le beurre et les gâteaux émiettés, et étalez le mélange dans le fond du plat en appuyant bien pour faire un fond uniforme et dense

d – Faites cuire au four pendant 12 minutes puis réservez à température ambiante.

3°) Une fois la base cuite et sortie du four, baissez la température à 150°C

4°) Préparez la garniture (moi je l’ai fait au robot avec la fonction batteur, mais vous pouvez tout aussi bien la faire dans un saladier avec un batteur classique (ou encore à la main si vous avez des bons muscles)

a – Mélangez 300 g de philadelphia avec la maïzena et 120 g de sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

b – Ajoutez ensuite le reste du fromage (600 g de philadelphia) et du sucre (230 g) et mélangez jusqu’à obtenir une pâte bien lisse.

c – Ajoutez ensuite la vanille liquide, puis un œuf, puis l’autre. Mélangez bien entre chaque ajout.

d – Terminez en ajoutant la crème fraîche. Attention à ne pas mélanger trop longtemps, que la crème ne tourne pas au beurre.

e – Versez la crème ainsi obtenue sur le fond en spéculoos, puis enfournez pendant 45 minutes à mi-hauteur. Le centre du gateau doit être à peine pris en fin de cuisson.

5°) Laissez refroidir à température ambiante, puis laissez le attendre une bonne journée au frigidaire pour le déguster de la meilleure façon qui soit.

6°) Servez le lendemain arrosé d’un coulis de fruit (classique : le coulis de fruit rouge, moins classique mais qui va très bien : le coulis de kiwi … Recette à suivre !)

photo 1

Bon appétit !

Nota : Je me suis fortement inspirée de cette recette pour faire la mienne : http://www.cuisinemetisse.com/autres/juniors-cheesecake-the-recipe-la-recette-du-nyc-cheesecake-made-in-juniors/

Publicités
Catégories : Dans la cuisine | Étiquettes : , , , | 11 Commentaires

Navigation des articles

11 réflexions sur “Cheesecake maison

  1. ça a l’air trop trop bon !

  2. Ca a l’air vraiment super bien! Il faudrait que je tente de faire un cheesecake un jour 🙂

  3. Depuis qu’on trouve facilement et partout du Philadelphia, c’est vrai que c’est vachement plus facile de faire des cheesecakes. Tu m’as donné faim, c’est malin !

  4. Luciole

    Salut,

    Je sais que tu ne t’intéresses pas spécialement à la cuisine vg, mais j’ai testé cette recette :
    http://antigonexxi.com/2015/02/14/cheesecake-vegane-vanille-chocolat-sans-gluten/

    Et c’est une tuerie !
    Pourtant en cuisine je suis une quiche (végétalienne sans gluten la quiche, mais quiche quand même :p !), mais cette recette-là est vraiment facile et je la trouve super bonne.

    (Bon ma première version était un peu trop liquide mais j’ai pas été assez rapide et j’avais remélangé après que l’agar agar ait commencé à « prendre » => mauvaise idée. Par contre le goût était top. Puis sur ma deuxième version j’ai fait des tests juste sur la composition de la crème, et le goût est moins bien, mais sinon cette fois elle se tient – ouf !)

    Par contre je n’avais pas de blender donc j’ai pris directement de la purée de noix de cajou (dispo en magasin bio si jamais y en a pas en supermarché). Ca fonctionne bien.
    Bon, faut pas être allergique aux noix de cajou du coup…! (T’es pas allergique aux noix, dis ?)

    Si tu as la curiosité de tester, tu me diras ce que tu en penses ?

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :