La saga des Bedwyn, tome 2 : Rêve éveillé

Bedwyn 2

Dans la diligence qui l’emmène chez sa tante, la sage Judith échappe à son avanir tout tracé de parente pauvre en rêvant qu’elle est enlevée par un bandit de grand chemin. Or, la voiture verse dans le fossé et Judith est sauvée par un beau cavalier qui dit s’appeler Ralf. Grisée par l’aventure, elle se prétend actrice et, lors d’une nuit d’ivresse, s’abandonne dans ses bras. Puis la réalité reprend son cours. Parvenue chez sa tante, Judith fait connaissance du fiancé de sa cousine. Un certain Lord Rannulf Bedwyn. Qu’elle reconnaît au premier regard…
(Source : http://www.livraddict.com)

Après avoir lu les trois premiers tomes, c’est tout naturellement que j’ai enchaîné sur ce tome 2. Après tout, ce qui s’y passe découle complètement du dernier chapitre du premier tome …

Ce livre débute sur la rencontre entre nos deux protagonistes : Judith, en calèche, se rend chez sa tante qui va l’accueillir comme « dame de compagnie » de sa grand-mère (comprendre comme servante qu’elle ne paiera même pas). Lorsque la calèche se renverse à cause du mauvais temps, Judith se met à rêver à un brigand qui l’enlèverait et lui ferait vivre mille aventures. Sauf qu’en guise de brigand, c’est Lord Rannulf Bedwyn qui va passer par là et va proposer d’alerter la ville suivante de l’accident. Et comme il a de la place sur son cheval, il propose d’emmener Judith avec lui.

Chacun va se faire passer pour ce qu’ils ne sont pas : elle une actrice, lui un gentilhomme. Et pendant 2 jours, ils vont vivre des moments inoubliables.

Evidemment, leurs chemins se recroisent plus tard, lorsque Rannulf vient rendre visite à la jeune femme que sa grand-mère, fort malade, aimerait le voir épouser … et qui n’est autre que la cousine de notre héroïne ! Ajoutez à ça une grand-mère hypocondriaque, une héroïne qui fuit tout le temps et un frère surendetté et vous aurez un petit aperçu des péripéties qui attendent nos héros.

Parce que la romance est loin d’être évidente entre eux. Mais c’est aussi ça qui apporte tout le charme du livre.

Bien sûr on revoit avec plaisir certains membre de la famille Bedwyn.

Une fois de plus, un coup de coeur pour ce tome 2, même si j’ai un peu moins apprécié le personnage de Judith qui manquait un peu de caractère à mon gout.

5 coeurs

Publicités
Catégories : La saga des Bedwyn | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :