La saga des Bedwyn, tome 3 : Fausses fiançailles

Bedwyn 3

Orgueilleuse et forte tête, lady Freyja Bedwyn n’hésite pas lorsqu’un inconnu s’introduit dans sa chambre en pleine nuit : elle lui flanque un coup de poing sur le nez. Quelques jours plus tard, à Bath, elle le reconnaît. Il s’agit en fait du marquis de Hallmere. Et ce jeune homme malicieux, aussi peu conventionnel qu’elle, finit par gagner sa sympathie. Aussi accepte-t-elle de fausses fiançailles pour l’aider à échapper à un mariage indésirable. Ce sera amusant, et ainsi elle clouera le bec à ceux qui la traitent déjà de vieille fille. Sans se douter que cette petite comédie va l’entraîner bien plus loin que prévu.
(Source : http://www.amazon.fr)

Dès le début, j’ai eu un faible pour Lady Freyja Bedwyn. Non conventionnelle, n’en faisant qu’à sa tête, la jeune fille est loin de ressembler à toutes les demoiselles de la bonne société. Repoussée par Kit qui lui a préféré la glaciale Lauren, Freyja décide de fuir la maison familiale au moment où la vicomtesse s’apprête à donner naissance à son premier enfant. Elle se dirige donc vers Bath où une de ses amies et sa mère l’ont invitée à se joindre à elles….

C’est sur la route de Bath qu’elle va rencontrer la première fois le marquis de Hallmere, jeune homme un anticonventionnel sur les bords qui lui demande asile pour le protéger d’un homme. Loin d’être effrayée, la jeune femme finit par lui coller son poing dans le nez.

Par la suite, ils seront amenés à se croiser souvent, et pour se dépêtrer d’un sacré pétrin marital dans lequel on essaie de le fourrer, Joshua demandera à Freyja de se faire passer pour sa fiancée…. Et c’est pour nos deux jeunes gens, le début d’un sacré bourbier. Car ces fiançailles fictives qui devaient ne durer que quelques jours vont s’étendre de plus en plus, jusqu’à ce que l’histoire viennent aux oreilles de Wulfric, Duc de Bewcastle et frère de la jeune femme ….

Tout au long de ce tome on se régale ! Les caractères de Freyja et Joshua sont explosifs et nous permettent d’assister à des scènes hautes en couleurs ! Ajoutez-y des manigances et des secrets de familles, le tout surmonté de la présence des frères et soeurs Bedwyn au milieu, et vous aurez une idée du petit bijou qu’est ce troisième tome.

A aucun moment je ne me suis ennuyée, Freyja tenant toutes les promesses que sont caractère et sa fougue avaient faites.

Une fois de plus, ce livre est un pur bonheur ! Et un gros coup de coeur !

5 coeurs

Publicités
Catégories : La saga des Bedwyn | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :