Les idoles du stades, tome 1 : La courbe parfaite

Les idoles du stade T1

Rien ne pourrait être pire pour Tara Lincoln que de partager la vie du célèbre footballeur Mick Riley. Même si leur unique nuit d’amour lui a prouvé que ce sportif de haut niveau savait user de ces atouts sur tous les terrains, cette jeune mère célibataire a déjà perdu gros au jeu de l’amour et préfère éviter tout dérapage à l’avenir. Mais lorsque Will a décidé de gagner, rien ne l’arrête. Encore moins lorsque l’objet du défi présente des atouts aussi sexy.
(Source : http://www.amazon.fr)

Ceux qui me suivent depuis un moment le savent : je ne suis pas une grande amatrice de romance contemporaine. Le côté « Je suis une vierge qui ne connait rien ni à l’amour ni aux relations charnelles » passe quand même mieux dans un contexte historique.

Ce mois-ci, Marnchoups m’a proposé deux livres dans le cadre de notre challenge « Vidons nos PAL’ourdes » :

  • Les idoles du stade, tome 1 : La courbe parfaite de Jaci Burton
  • L’enfant des cimetières de Sire Cédric

J’avais donc choisi le premier livre, n’ayant pas envie de me plonger dans un thriller.

Profitant du week-end de Pâques, je me suis donc lancée dans ce livre à la couverture bien sympatique (si si, avouez qu’elle ne vous laisse pas complètement de marbre (à moins d’être un homme 100% hétéro ou une femme 100% homo).

Bref, j’ai fait la connaissance de Tara et de Mick qui m’ont fait passer un très bon moment.

Je l’avoue, les scènes de sexes sont nombreuses, et pas forcément les mieux écrites que j’ai vu. On notera notamment la profondeur des dialogues durant ces scènes (je vous passe les nombreux « je jouis » et « je vais jouir bébé », parce que c’est ce que j’ai fait pour ma part).

Une fois ces scènes mises de côté, il reste une histoire bien agréable entre deux personnes assez opposées au début : elle mère célibataire d’un ado qui développe sa société d’organisation d’évènements, et lui quaterback vedette de l’équipe de San Francisco.

Ce que j’ai bien aimé c’est que l’histoire prend le temps de s’installer, il se passe plusieurs mois entre le début et la fin du livre, ce qui est un point appréciable (et non, pas de demande en maraiage au bout d’une semaine de sexe intensif après la première rencontre !). Nos héros ont des doutes par rapport à leurs attentes, par rapport à leur passé. Ils semblent du coup bien réel.

Pas une fois je ne me suis dit que c’était complètement tiré par les cheveux (sauf peut-être le coup du week-end paradisiaque sur l’île quasi déserte qui était un peu trop à mon avis).

En conclusion, voici un premier tome sympa qui m’a fait passer un bon moment après que j’ai décidé de passer toutes les scènes de sexes répétitives qui n’apportaient rien à l’histoire, outre le fait de nous faire comprendre que nos héros sont très compatibles au lit !

Ce n’est pas le livre de l’année, mais c’est une bonne histoire

Merci Choups de me l’avoir proposé pour notre lecture d’avril !

3 coeurs

PALourdes

Publicités
Catégories : Les idoles du stade, Vidons nos PALourdes ! | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :