La saga des Bedwyn, tome 4 : L’amour ou la guerre

Bedwyn 4

Jeune. Ravissante. Exquise et en âge de se marier. Dès l’instant où il aperçoit Lady Morgan Bedwyn à travers la salle de bal étincelante, Gervase Ashford, Comte de Rosthorn, sait qu’il a trouvé l’instrument parfait pour sa vengeance. Mais le mariage n’est en rien prévu par le libertin le plus célèbre du continent. Et il n’est pas non plus intéressant aux yeux de la farouche Lady Morgan… jusqu’à ce qu’une nuit, leur choquante intimité débouche sur un scandale qui pourra faire de sa vengeance la plus douce des victoires. Une seule chose le dérange : Morgan, qui a réussi l’impossible – elle a attendri son cœur froid et circonspect. Pour Gervase, seul le lit conjugal est envisageable, mais Morgan ne veut tout simplement pas de lui. Débute ainsi une cour brûlante au cours de laquelle deux cœurs méfiants sont sur le point d’être mis à mal par la plus scandaleuse des passions : un amour total et dévorant.
(Source : www.booknode.com)

Ceux qui suivent ce blog régulièrement savent à quel point j’apprécie les livre de Mary Balogh. Alors pourquoi avoir attendu aussi longtemps pour lire ce tome 4 alors qu’il est sorti le 21 mai dernier ? Car non, il ne s’agit pas là d’une chronique d’un livre que j’ai lu il y a un moment et que j’ai tardé à chroniquer, mais bien une lecture que je viens de finir…

J’ai commencé cependant ce tome 4 peu après sa sortie. Mais la période n’était pas la bonne et je n’avais alors pas réussi à rentrer dans ce livre. Je l’avais donc mis de côté, me promettant bien d’y revenir plus tard. Et ce fut chose faite ce week-end, où après avoir fini ma précédente lecture, mes yeux furent attiré par ce tome alors que je parcourais ma Tour de Pise pour savoir ce que j’allais lire. Et cette fois-ci, la mayonnaise a pris ! Il ne m’aura fallu que 24 heures pour finir ce livre.

Après avoir suivi les histoires des ainés Aidan, Ranulf et Freya, nous suivons l’histoire de Morgan, la plus jeune de la fratrie des Bedwyn. Ce tome se situe plusieurs mois après le mariage  de sa soeur ainé, à quelques jours de la fameuse bataille de Waterloo. S’ennuyant en Angleterre, la jeune Morgan a suivi une de ses amies et sa famille (la mère lui servant de chaperon) à Bruxelles où l’ambiance est plutôt légère, personne ne croyant vraiment à une attaque d’un certain Napoléon. Pourtant la jeune fille n’est pas vraiment dupe de la joyeuse ambiance régnant et souhaiterait parfois ne pas être une jeune femme « fragile qu’il faut ménager » et savoir la vérité.
Gervase quant à lui est un comte plus si jeune que ça puisqu’il a une bonne douzaine d’années de plus que Morgan, et ne voit au début dans la jeune débutante qu’un bon moyen de se venger de son frère ainé, le lugubre Duc de Bewcastle, pour une histoire qui a eu lieu de nombreuses années plus tôt et dont nous ne saurons rien avant un bon moment.

Bien sûr, les choses ne vont pas aller comme chacun l’avait prévu et au lieu d’une jeune ingénue, Morgan se trouve être une jeune fille intelligente qui n’hésite pas à dire ce qu’elle pense, alors que Gervase se révèle comme un ami sincère et non pas un homme à femme.

Mais les choses sont lancées …

Si je m’écoutais, je vous raconterai toute l’histoire, mais je ne voudrais pas vous gacher la lecture. Je vais alors me contenter de vous dire que j’ai réellement apprécié d’avoir une grande partie du livre se passant en Belgique, collant au plus près de la réalité historique, même s’il m’a fallu un moment pour comprendre que cette bataille qui s’annonçait était en faite celle de Waterloo… Et oui, je ne suis pas assez copine avec la géographie pour savoir que Waterloo n’est pas si loin que ça de Bruxelles. J’ai aussi beaucoup aimé voir Morgan venir en aide aux soldats blessé, et j’avoue que j’aurais bien mis quelques baffes à son soupirant….

Une fois de plus, on retrouve la fratrie très présente, et j’avoue que je suis heureuse de savoir que le tome suivant est déjà sorti, parce que certaines choses sont justes ignobles … Je veux la suite !!!!

Tout ça pour vous dire que j’ai vraiment aimé ce quatrième tome qui tient les promesses de cette série.

4 coeurs

Publicités
Catégories : La saga des Bedwyn | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :