Les idoles du stade, tome 4 : La ligne de touche

idoles du stade 4

Cole Riley est le joueur le plus en vue de son équipe de football américain. Il est aussi tristement célèbre pour ses innombrables conquêtes, et sa réputation de serial-lover commence à nuire à son équipe. À tel point qu’il est prié de se racheter une conduite. Savannah, conseillère en image va l’aider à se remettre sur le droit chemin. L’athlète n’a pas l’habitude de se laisser dicter son comportement, encore moins par une femme, mais celle-là a des atouts indiscutables et va le mener par le bout du nez.
(Source : www.amazon.fr)

Après lectures des trois premiers tomes, j’avais eu le sentiments que la série allait en s’améliorant de tome en tome. Comme si l’auteur décidait de gagner en subtilité au fil du temps. Il faut dire que niveau subtilité ça atteignait des gouffres dans le premier tome, mais les tomes suivants délaissaient les scènes de sexe à répétition pour se concentrer sur l’évolution des personnages. Et bonne surprise, le tome 4 continue sur cette lancée !

Après avoir rencontré les deux frères Riley et leur soeur dans les premiers tomes, nous faisons maintenant la connaissance du cousin de ces derniers, Cole, joueur de football américain doué qui a de sérieux problèmes de comportements, surtout avec les journalistes. Cette année, il joue un peu sa dernière carte en intégrant une équipe de Saint Louis, sa ville natale, grace à son agent (qui se trouve être cette chère Elisabeth qu’on connait déjà très bien des tomes précédents). Et comme il n’a pas droit à l’erreur, celle-ci lui colle dans les pattes une conseillère en image des plus charmante !

On comprendra très rapidement que Savannah a des jambers démesurées (je suis jalouse), qu’elle est très belle (si je me faisais teindre en blonde ?) et que l’attraction entre nos deux héros est immédiate ! Oui mais il ne faut pas mélanger vie privée et vie professionnelle (sinon le livre n’aurait aucun iuntérêt !)

Bref, je ne vais pas vous mentir, les ficelles de la romance sont énormes et connues depuis des lustres, mais toujours aussi efficaces ! On se prend vite d’affection pour le bad boy nounours qui a juste un problème de colère à gérer à cause des méchants paparazzi qui le mettent hors de lui (je vous l’ai dit, ce n’est même plus une ficelle à cve niveau) et pour l’héropine compétente et ravissante qui a une carapace digne d’une porte blindée de coffre de banque mais que notre héros fissure en deux minutes (enfin vues les scènes de sexe intense entre ces deux là, c’est pas étonnant).

On retrouve aussi avec grand plaisir les membres de la famille Riley déjà rencontés avant : Tara, Mitch, Nathan, Gavin, Liz (qui m’a fait beaucoup rire), Jenna ou Ty. On en apprend plus sur l’évolution de leurs couples et on finit par espérer avoir un jour des amies telles que Liz, Tara ou Jenna (non pas que mes amies ne soient pas géniales, au contraire 😉 ).

Par contre, je ne vais pas vous cacher que je suis plus que dubitative devant les talents de cuisinière de l’héroine (et de l’auteur), ainsi que les goûts du héros. Parce que personnellement un steack assaisonné avant cuisson (même légèrement) au BBQ, puis nappé d’une sauce balsamique au roquefort et avec des morceaux de fraise fraiche dedans, j’ai franchement des doutes sur l’intérêt gastronomique du plat ….

J’ai donc vraiment passé un très bon moment de lecture sur ce livre que j’ai dévoré en à peine un week-end (seulement parce que j’avais du monde à la maison samedi et que je n’ai pas pu lire), et que je vous recommande si vous aimez les sportifs bien fouttus et pas si méchants que ça dans le fond et les romances cousues de fil blanc mais qu’on ne peut s’empêcher de lire pour savoir comment ça va se finir !

4 coeurs

 

Publicités
Catégories : Les idoles du stade | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :