La saga des Bedwyn, tome 5 : L’inconnu de la forêt

la saga des bedwyn 5

Blessé à la bataille de Waterloo, Alleyne Bedwyn reprend conscience dans un bordel de Bruxelles, incapable de se rappeler qui il est. Il tombe sous le charme de celle à qui il doit la vie, Rachel, une jeune Anglaise en perdition recueillie par quatre prostituées au grand coeur. Or, celles-ci viennent de se faire dérober toutes leurs économies. Pour leur venir en aide, Rachel est prête à utiliser sa fortune personnelle. Seul souci : son oncle ne la lui remettra que si elle se marie. Alleyne lui propose donc de se faire passer pour son époux. Et les voici en route pour Londres, accompagnés des quatre belles de nuit déguisées en dames du monde…
(Source : http://www.amazon.fr)

Cela faisait un petit moment que j’avais ce tome 5 dans ma PAL, et pourtant je n’arrivais pas à me mettre dedans…. A croire que je n’étais pas dans la bonne ambiance. Parce quand je l’ai pris la semaine dernière, sa durée de vie a été assez restreinte, pour ne pas dire que je l’ai dévoré en peu de temps.

D’un point de vue histoire, on se place à peu près au même moment que le tome 4. Si vous vous souvenez, au moment de la bataille de Waterloo, Morgan voit son frère Alleyne partir remettre un message sur le front. Elle a beau l’attendre le jeune homme ne revient pas et il finit par être déclaré mort …. Jusqu’à la fin du tome précédent, on ne peut pas s’empêcher d’espérer que l’auteur le fasse revivre …

Le tome 5 nous raconte ce qui est arrivé au jeune homme blessé … et amnésique !

Heureusement pour lui, la jeune Rachel et ses amies s’étant faites duper par un mécréant, elles décident de se rendre sur le champs de bataille pour faire les poches des morts et avoir un peu d’argent pour se lancer à la poursuite du malfaiteur. En guise de petite monnaie, Rachel trouvera un Alleyne inconscient et complètement dépouillé. Se rendant compte qu’il est encore vivant, la jeune femme fera tout pour le ramener chez ses amies afin qu’il guérisse.

Retrouvant ses esprit, Alleyne se découvre blessé et amnésique dans ce qui ressemble fortement à une maison close (ce dont il s’agit réellement, les amies de Rachel se trouvant être des prostituées, dont son ancienne préceptrice…). Et je ne vous cache pas que la situation, tout comme les habitantes de la maison, seront la cause de nombreux sourires au cours de la lecture. Parce qu’on est loin des dames de la hautes société qui n’osent rien dire ou faire pour ne pas choquer ….

Mais ces dames sont toujours sans argent. Il y a bien l’héritage de Rachel qui pourrait les aider mais celle-ci ne le touchera que 3 ans plus tard, à moins de se marier à un homme approuvé par son oncle,actuel détenteur des bijoux. Qu’à cela ne tienne ! Alleyne se fera passer pour le mari de la jeune femme, ses amies pour des femmes bien comme il faut, et voilà tout ce petit monde partis convaincre le tonton que le mari est honorable et le mariage heureux !

Je sais ce que vous allez me dire : que les ficelles sont grossières et la situation rocambolesque, et je ne le nierai pas. Mais qu’est-ce que j’ai pu rire ! On prend vraiment beaucoup de plaisir à voir évoluer les personnages, les voyants s’engluer dans certaines situations et se demandant comment ils vont s’en sortir.

Au final le livre passe très vite et on ne s’ennuie pas une seule minute. On peut juste regretter l’absence des Bedwyn du fait de l’amnésie d’Alleyne. Si vous voulez savoir ce qu’ils ont fait entre temps, n’hésitez pas à relire le tome 4.

5 coeurs

Publicités
Catégories : La saga des Bedwyn | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :